» Plan de site ico_erase Effacer votre visite ico_exit Quitter rapidement cette page
     

Soutien pour le ghet (divorce juif)

Lorsqu’un couple juif divorce, il doit obtenir un divorce civil et juif (ghet). Si les deux parties sont d’accord, le couple prend simplement rendez-vous à la cour rabbinique pour obtenir le ghet. Aucun avocat n’est nécessaire.

 Par contre, s’il y a des problèmes dans le mariage (par exemple de l’abus), obtenir un ghet peut être difficile parce que, selon la loi juive, c’est le mari qui donne le divorce juif à sa femme, et il doit le faire de son plein gré. Si elle ne peut obtenir de ghet, la femme reste enchaînée à son mari (une agunah), ce qui peut avoir de graves répercussions pour l’avenir.

 Il existe des moyens d’aider une femme à éviter d’être enchaînée à son mari, et il est vital qu’elle connaisse ses options. L’Auberge Shalom soutient les femmes qui passent par cette procédure en travaillant en collaboration avec la cour rabbinique (le Beit Din), des rabbins, des avocats et des intervenant(e)s en matière de ghet. Ensemble, nous essayons de trouver des solutions et des façons d’aider les femmes qui sont prisonnières de leur mariage (abusif ou non).